Tel

06.47.78.71.48

E-mail

thierry.bonsignour@outlook.fr

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 9h - 19h / Sam : 9h - 12h

La Sophrologie – La Sophrologie Caycédienne

Quelle est la différence entre la sophrologie et la sophrologie Caycédienne ?

Le Professeur Caycedo (Neuropsychiatre) en 1960 a inventé la sophrologie.

La Sophrologie Caycédienne est la méthode que le professeur Caycédo a inventé. Il lui a donné son nom. Caycédo > Caycédienne

Le principe. En bref

Il s’agit d’une discipline adaptée à chaque personne alliant des techniques de relaxation dynamique ( corps et esprit sont en mouvement), respiration. On étudie sa propre conscience afin de développer une conscience corporelle, une conscience corps-esprit et une conscience positive permettant d’aborder la vie et ses aléas en étant posé, serein, tranquillisé, positif.

État de conscience pendant une séance 

Entre veille et sommeil. Toutefois, la personne se trouve dans un niveau de vigilance : Elle peut entendre, bouger et émettre des sons.

Corps – Esprit – Conscience

Pour la Sophrologie Caycédienne le corps, l’esprit et la conscience sont une seule et même chose : l’être humain.

Postures pendant les séances 

Pendant une séance, plusieurs postures peuvent être proposées:

Droite, Assise, Jamais allongée (sauf cas exceptionnel)

Dans sa pratique le sophrologue utilise unique sa voix. Il n’y a aucun contact physique.

Quelques champs d’actions de la sophrologie

Développement personnel, développement de la mémoire, de la concentration, prévention et contrôle du stress, confiance en soi en ses capacités, lutte contre le tabac, aide au sommeil, préparation aux examens, préparation à l’accouchement, prise en charge de la douleur….

La sophrologie doit se pratiquer chez soi en complément des séances effectuées en cabinet.

La phénoménologie

Il s’agit d’une méthode qui permet d’étudier la conscience humaine . Edmund Husserl philosophe, en est le concepteur.

La sophrologie adapte la phénoménologie et l’utilise pour étudier la conscience humaine. Lors de séance, la méthode phénoménologique sera utilisée pour  s’ancrer toujours un peu plus dans son « intériorité » sans juger, sans comparer, sans interpréter. Vivre pleinement le moment présent.